Les chrysanthèmes 

 


Les chrysanthèmes sur le marché_MtonMarchéSur les marchés, une plante vivace s'expose, depuis quelques jours, sur les étals : le chrysanthème. De nombreux pots de ces "fleurs d'or" vont orner les tombes des cimetières en France. Découvrez l'histoire du chrysanthème, les tendances et les conseils d'un spécialiste.

Partager


L'histoire

Le chrysanthème ou "fleur d'or" ne s'est imposé dans les cimetières français qu'après la Grande Guerre. Pour fêter l'Armistice de 1918, ces marguerites d'automne fleurissaient les tombes des soldats. Sa floraison tardive et sa robustesse en ont fait, quelques années plus tard, la fleur de la Fête des morts.

 

Chrysantheme pompon jaune_MtonMarché

 

Fleur des cimetières en France, le chrysanthème n'est pas associé à la mort de manière universelle. Au Japon, en Corée ou encore en Chine, cette fleur de novembre symbolise l'éternité et la gaité. En Australie, il est même courant d'offrir un bouquet de chrysanthèmes pour la Fête des mères.
Aujourd'hui principalement dans nos cimetières, la fleur d'automne pourrait bien un jour venir fleurir nos salons français... 

 

Les variétés de chrysanthèmes sur le marché

Près de 400 variétés sont cultivées et commercialisées aujourd'hui dans le monde. Sur le marché, les fleuristes en proposent généralement deux ou trois variétés : le chrysanthème "des fleuristes" (il s'agit d'un chrysanthème à "grosse tête"), le chrysanthème pompon et la pomponette du Japon.

 

les chrysanthèmes des fleuristes, les chrysanthèmes pompon et les pomponettes du Japon_MtonMarché

 

Le chrysanthème pompon et la pomponette du Japon sont des variétés qui résistent davantage au froid. Elles peuvent supporter des températures allant jusqu'à - 5°C. Un pot de chrysanthèmes pompons ou de pomponettes du Japon compte pas moins d'une centaine de boutons offrant un bouquet très garni. Quant au chrysanthème "des fleuristes", il a vu sa tige diminuer au fil des années. L'objectif étant de le rendre plus résistant, notamment au vent. 

Côté couleurs, mordoré et violet tiennent toujours le haut du pavé. Mais, le jaune est également  tendance, il illumine et égaie les cimetières.

Enfin, sachez que vous pouvez trouver un beau chrysanthème aux alentours de 6 ou 7 euros sur les marchés.

 

Les conseils de votre fleuriste des marchés

Pour conserver vos chrysanthèmes, suivez les conseils de votre fleuriste et en premier lieu : ne noyez pas les fleurs d'or. N'arrosez jamais les chrysanthèmes par le dessus mais au pied de la fleur. Idéalement, mettez une soucoupe – pas trop profonde – sous le pot de votre chrysanthème pour que la fleur puisse absorber l'eau à son rythme.

 

L'astuce pour transporter le chrysanthème sans l'abîmer_MtonMarché

 

Petite astuce pour transporter vos fleurs : n'enlevez ni le cerclage qui tient le bouquet ni le plastique qui l'enveloppe. Couchez et calez le ou les pots de chrysanthèmes. Ainsi, vos fleurs d'or supporteront sans heurt le voyage.

Sachez également qu'aux alentours de la Toussaint, quelques fleuristes des marchés s'installent à l'entrée des cimetières pour vendre des chrysanthèmes.  

De plus, si vous n'avez pas la possibilité de vous rendre au cimetière pour déposer vos chrysanthèmes et que vous connaissez le fleuriste du marché, demandez-lui ! Certains commerçants des marchés vous rendront ce service.

 

> Pour retrouver la liste des marchés sur lesquels vous trouverez un fleuriste, rendez-vous sur la carte MtonMarché "Localiser un marché".

 

Retour au sommaire des produits du marché