Les boulangers de vos marchés

 

Les boulangers de vos marchés_MtonMarchéCertains artisans-boulangers déballent sur les marchés et proposent aux consommateurs de découvrir des pains spéciaux mais aussi de goûter de succulents desserts, et tartes salées, qui réveillent les papilles. Zoom sur ce métier… des marchés.

Partager

 

Les bases du métier

Les boulangers de vos marchés exposent des pains de formes différentes et aux saveurs subtiles. Du célèbre pain complet au rustique pain de campagne, ces artisans-commerçants font découvrir aux consommateurs des céréales oubliées (épeautre, kamut, etc.) et des pains spéciaux (à base de farine de lin, seigle, maïs…).

Les pains sur les étals de boulangers des marchés du Rhône_MtonMarché

Fins gourmets, les boulangers des marchés agrémentent la pâte de leur pain de différents mets, façonnant ainsi les fameuses baguettes gourmandes. Fourrés aux noix, noisettes, olives, chorizo… ces pains sont de plus en plus nombreux à fleurir sur les étals.

Les pâtisseries et viennoiseries des marchés du Rhône_MtonMarché

Viennoiseries et pâtisseries ne sont pas oubliées sur les stands des boulangers et sont des réponses idéales pour calmer un petit creux, ou satisfaire une gourmandise passagère. Tous ces produits sont délicatement posés sur les bancs des marchés et attirent incontestablement l’œil des badauds : tartelettes, flans, pains au chocolat… Les douceurs ont une belle place dans les allées de certains marchés.

Sur l'étal des boulangers, il y a aussi du salé_MtonMarché

Grands gourmands, les boulangers des marchés pensent aussi aux becs salés ! Certains artisans-commerçants concoctent tartelettes aux légumes, croissants au jambon et pizzas… pour les régaler.

Votre boulanger des marchés est toujours à l’écoute, n’hésitez pas à lui demander conseils et découvrez avec quel type de pain déguster du fromage, du jambon, de la confiture, etc.

Le pain sur l'étal des boulangers des marchés_MtonMarché

 

Les témoignages des boulangers de vos marchés

 

Pascal, boulanger sur les marchés du Rhône_MtonMarché

« Les étals des boulangers sont rares sur les marchés. C’est dommage ! Dans un commerce sédentaire, le boulanger est très souvent dans son laboratoire et n’a quasiment aucun contact avec les clients. Sur le marché, c’est différent. Le boulanger peut créer des liens avec les consommateurs, c’est d’ailleurs ce qui me plaît le plus dans ce métier. Et puis, sur le marché, j’ai une clientèle fidèle qui se déplace quelle que soit la météo. Même lorsque le thermomètre indique des températures proches des – 15°C, les habitués viennent sur le marché.
Sur mon étal, je propose uniquement des pains spéciaux (seigle, maïs, kanut, épeautre, lin…), c’est ce que les consommateurs cherchent. Des boulangeries, il y en a dans tous les quartiers de la ville... je  leur propose donc des pains qu’ils ne trouvent pas en boutique. Quant aux autres produits exposés sur mon étal (viennoiseries, pâtisseries et tartes salées), ils évoluent en fonction des demandes des clients... »

Pascal, artisan-boulanger sur les marchés du Rhône

 

Chrystine, boulangère sur les marchés_Mtonmarché« Je suis sur le marché de Villefranche-sur-Saône mais j'ai également une boutique. Etre sur le marché et vendre dans une boulangerie, cela n'a rien à voir. Lorsque les clients entrent dans un magasin, c'est pour acheter quelque chose de précis. Sur le marché, c'est différent. Les consommateurs flânent entre les étals et remarquent les bancs des commerçants qui font des efforts. Devant un stand bien présenté, les fidèles comme les nouveaux venus s'arrêtent, regardent et achètent quelques produits.
Ce qui me plaît le plus sur le marché, c'est l'ambiance. Les bancs sont jolis, il y a du bruit, du passage, le marché est vivant. C'est un monde à part dans lequel on se sent bien. »

Chrystine, boulangère sur les marchés du Rhône

 

  • Pour trouver les boulangers des marchés près de chez vous, cliquez sur “Localiser un marché”.

 

Retour à la page sommaire : “Les métiers du marché”.

 

 

 

A savoir

 

Boulanger est une activité réglementée, comme l'explique Sylvie Gneno, directrice du service répertoire des métiers Centre de Formalités des Entreprises à la Chambre des métiers et de l'artisanat du Rhône : « L'activité de boulanger ne peut être exercée que par une personne qui a une qualification. Cette personne doit avoir un CAP (minimum) ou justifier de trois années d'expérience professionnelle dans ce domaine d'activité, ou encore embaucher une personne qui a une de ces qualifications. L'entreprise doit être placée sous le contrôle permanent d'une personne qualifiée. »


Pour aller plus loin :


♦ Le portail de l'Artisanat. Partenaire idéal pour effectuer des démarches professionnelles.
www.artisanat.fr


♦ Le site internet de l'Onisep présente toutes les formations de France.
www.onisep.fr


♦ Le portail internet Guichet Entreprises propose des fiches métiers très détaillées.

www.guichet-entreprises.fr