Le bien-vivre et le bien-manger au marché de Craponne-sur-Arzon !

 

Liker sur Facebook

 

Carrefour commercial ancestral, Craponne-sur-Arzon (43) bénéficie d’un marché dont l’origine est attestée depuis au moins le XIVe siècle. Si les peaux de bêtes et le pain noir d’autrefois ont disparu, le marché hebdomadaire attire toujours autant les habitants des alentours grâce à ses 200 exposants les beaux jours d’été (et tout de même 70 en hiver !). 

 Marché de Caponne-Sur-Arzon

 

C’est en effet un des plus gros marchés de Haute-Loire, attirant des chalands jusque dans la Loire et le Puy-de-Dôme, deux départements dont la commune est limitrophe. C’est le cas de Charlène, mère de famille de 32 ans, qui vient de Saint-Bonnet-le-Château (Loire) pour faire ses achats : « C’est un joli marché, avec une grande diversité de produits, très agréable quand il fait beau. Les forains sont sympas et je n’ai pas de problème pour stationner. Non, c’est vraiment un beau marché ! »

La réussite du marché tient aussi à son jour de tenue et à son lieu : le samedi matin, dans les rues principales de la ville, ainsi que dans son centre ancien avec ses vieilles rues médiévales.

Et qu’y trouve-t-on au marché de Craponne ?

Des produits locaux bien sûr, avec son fameux fromage aux artisous, exporté à Paris dès le Bas Moyen-Âge, sa charcuterie, ses légumes ou son miel, mais aussi des vêtements, de la quincaillerie, ou encore de quoi bouquiner.

On n’oubliera pas de s’arrêter au stand de l’association de commerçants qui propose des animations et des dégustations tout l’été voire plus, et dans les différents cafés-restaurants de la ville afin de manger un bout sitôt les courses terminées.

 

Marché de Caponne-Sur-Arzon

Retour à la liste
 


bulle BD

bulle BD

bulle BD